Livre d'or de Valloire Nature Et Avenir

Votre administrateur est contact@vnea,net




 Accueil| Page suivante


 Enregistrements : 962 | Actuellement : 23 - 4Nouvelles données
 
23


Nom :
Christine Avril (tc.avri123l@wanadoo.fr)
Date :ven. 15 mars 2013 15:05:14 CET
Sujet :protection environnement Valloire
 

Bonjour à tous. Je viens de découvrir l'existence de votre association et je vous félicite pour votre action. En ce qui concerne la protection de l'environnement, de la faune, de la flore, du patrimoine, des traditions locales, des savoirs faire........il ne faut jamais baisser la garde, il faut sans cesse rester vigilant. Tout cela est précieux mais fragile.
Je connais Valloire depuis 40 ans grâce à mes parents. Ma mère est venue faire du ski à Valloire juste après la fin de la guerre.....donc pour nous Valloire c'est déjà une vieille histoire d'affection pour ce petit coin de Maurienne.
J'ai vu les transformations urbaines au fil des années, le grignotage des pentes par le béton, j'ai vu l'arrivée des 4x4, des nuisances sonores, de la pollution par les voitures.......il fallait un développement certes, Valloire ne pouvait pas se figer dans son écrin de petit village savoyard..........mais les limites sont atteintes, des erreurs ont été faites (la glorification des 4x4 par exemple, un scandale en pleine crise écologique, quelle mauvaise image pour cette station ! beaucoup trop de voitures au centre ce qui engendre bruit, pollution et encombrements. ça n'est pas l'ambiance que les gens recherchent lorsqu'ils viennent se reposer........). Il faut mettre plus l'accent sur l'aspect petit village au cachet si particulier, si typique, si coquet. Il faut préserver les espaces naturels, les espaces agricoles, créer de nouvelles activités attractives en respectant et valorisant les points forts du site. Valloire a plusieurs cartes à jouer par rapport à son image pour se démarquer d'autres stations : la carte de la simplicité, de l'authenticité, de l'écologie, des savoirs traditionnels, de l'innovation aussi, pourquoi pas......mais en utilisant l'existant pour l'embellir, le développer, le magnifier tout en respectant son âme, son charme, tout ce qui fait que Valloire est unique........... Bon courage face à l'appétit du gain qui détruit beaucoup sur son passage !

 
 
22


Nom :
Christian Bernard (christianbernard0642@orange.fr)
Date :mar. 29 janv. 2013 14:48:02 CET
Sujet :Valloire
 

Je connais Valloire depuis 1977 donc bien moins que certains. je connais également la Trésorière avec lauelle j'ai pu discuter de a protection de l'environnement de Valloire. Je suis entièrement d'accord avec les objectifs de l'association de protection. J'ai pu notamment vérifier les nuisances et les dangers pour les promeneurs des "quads". Aussi l'ouvre de l'association me parait totalement justifiée.

 
 
21


Nom :
Jean-Michel VINCENT (CLERIA@WANADOO.FR)
Date :mar. 08 mai 2012 17:43:34 CEST
Sujet :VNEA
 

Bonsoir ,
je découvre votre association par des amis parisiens qui connaissent Valloires depuis plusieurs décennies ....

Je ne découvre pas Valloires puisque celà fait 60 ans que j'y ai "débarqué" , que j'ai fait toutes mes études primaires avec des gens comme Madame Retornaz , Monsieur Rapin , etc ( les + de 60 ans se souviendront du "bucher" de l'ancienne école primaire , vous savez , là , juste derrière le poëlle à bois )

J'ai donc suivi l'évolution de Valloires , ses stagnations , ses reculades , ses avancées , ses querelles intestines ,ses rivalités de famille transmises de génération en génération

Bref tout ce qui fait Valloires et ses charmes

Maintenant , il faut peut-être faire une pause dans la construction d'immeubles

Depuis le pont de La Borgée , regardez donc vers l'Archaz !!!!!
Oh , il n'y a pas besoin de regarder , tant ces immeubles sautent aux yeux
Bien sur qu'il fallait construire , bien sur qu'il convient de se développer , mais faisons le point

Valloires me semble-t-il , a perdu son AME

Amis Valloirins qui vivez du tourisme ( et des touristes ) ne les éclaboussez pas en les croisant avec vos voitures
Certes , ce ne sont que des "coerins" aussi appelés les "étrangers" , mais ce sont eux qui nous font vivre

Ceci dit , le "tout ski" a du plomb dans l'aile même dans les stations les plus huppées
Pensons effectivement aux gens du 3éme âge , aus seniors

Le plateau des Verneys si agréable pour les personnes qui veulent se promener , sa piste de ski de fond si mal signalée et entretenue à certaines périodes de la saison d'hiver

Enfin , Valloires a de beaux restes et tant de projets

Ne nous loupons pas , ne les loupns pas

Allez , "bouepre à tu" ou "Arvi ben "

 
 
20


Nom :
Gautier-Valentin Christian (cgautier4007@orange.fr)
Date :mar. 10 mai 2011 10:32:03 CEST
Sujet :Félicitations et bon courage
 

Il faut beaucoup de courage à l'association VNEA afin d'essayer de préserver nos montagnes...Bon courage pour votre lutte anti motorisation... les municipalités se succèdent, mais toutes vont dans le même sens : des animations motorisées....quad, motos, camping car, 4X4.....Alors que les prix des carburants flambent, ils ne sont pas encore assez élevés....Valloire pourtant à une "mine d'or" à faire valoir et à promouvoir, il y a un réseau de promenades pédestres énorme, de bonne facture et à difficultés diverses...Ce n' est pas retourner à l'âge de pierre comme le pense certains, de préférer marcher à pieds que de polluer l'air que nous respirons... laissons l'utilisation des engins motorisés à ceux qui travaillent en montagne (bergers,agriculteurs...) et prenons le temps d' observer la montagne, les fleurs, les animaux au lieu de les contaminer et les effrayer...Pour moi Valloire c'est fini, tant que perdurera le tourisme motorisé, j'irais en Vanoise près du Parc....J'y retournerai juste pour faire une petite visite à mes amis.

 
 
19


Nom :
Regis DEPORTERE (contact1234@vnea.net)
Date :dim. 19 avril 2009 09:47:26 CEST
Sujet :Réponse à l'avis divergent
 

Pour répondre au message précédent, nous connaissons nous aussi Valloire depuis longtemps. Certains adhérents de notre association y sont même nés ainsi que leurs ancêtres. Pour la plupart, nous y vivons ou y venons depuis de très nombreuses années . Ceci dit, que nous soyons Valloirins, résidents ou vacanciers, nous sommes tous attachés à garder pour Valloire une certaine authenticité montagnarde et un esprit station village qui n'est pas compatible avec le développement "Usine à ski" de la station dont vous nous parlez.

Nous souhaitons pour Valloire des chalets qui ne soient pas forcément des immeubles, des espaces pour pouvoir jouer au ballon qui ne soient pas inévitablement des parkings, des petits sentiers entre les hameaux qui ne soient pas automatiquement des pistes 4x4 ....Bref, d'une manière générale, nous voulons une urbanisation qui reste maitrisée et une station qui ne s'étende pas indéfiniment. Nous pensons que pour cela, il faut réhabiliter le parc immobilier existant et travailler pour améliorer son utilisation au cours de l'année (Il est trop souvent vide).

Du coté du domaine skiable, nous sommes POUR le renouvellement des remontées mécaniques vieillissantes et une amélioration (raisonnable) du domaine skiable existant. Même si cela ne nous fait pas spécialement plaisir, nous constatons les aléas de l'enneigement hivernal. C'est pour cette raison que nous ne nous sommes pas opposés au projet de neige de culture avec la retenue du lac de la Vieille.

Nous pensons que Valloire doit se diversifier en développant des activités nature. Celles-ci ne nécessitent pas forcément des infrastructures lourdes: semaine du vélo en remplacement de la TransvalQuad, trail en montagne, concours photos, semaine culturelle, conférences, stages d'été, randonnées avec les accompagnateurs en montagne, activités escalade, découverte de la flore, de la faune, du patrimoine et des traditions, concours de sculpture sur glace, semaine de l'astronomie, ...Les initiatives sont très nombreuses. Il faut les encourager et les développer.

Donc 1) dire que nous sommes contre tout est une caricature grotesque et fausse. Elle n'engage que vous. (même si n'avez pas osé signer de votre vrai nom).

2) vous essayez d'utiliser les succès du champion de la station (que nous applaudissons) pour "vendre" le projet de stade de Slalom sur les Ratissières. Tout d'abord, nous ne sommes pas opposés à un stade slalom. Nous pensons seulement que celui-ci peut-être réalisé sur le domaine skiable existant. Nous pensons qu'il est important de conserver des espaces naturels préservés et que tous les massifs de la commune n'ont pas vocation à ressembler au Crey du Quart avec des canons à neige et des pistes profilées au bulldozer où personne ne va agréablement se promener une fois la neige partie.

3) Nous pensons que la station de Valloire peut réussir sans essayer de ressembler aux stations de Tarentaise. Il existe un autre modèle de "réussite" que celui du "tout ski" que vous appelez apparemment de vos vœux.

J'espère que vous ne serez pas trop "stupéfait" par cette réponse.;-)

 
 
18


Nom :
Hubert GABRIEL (freestylesound1234@gmail.com)
Date :jeu. 02 avril 2009 20:01:18 CEST
Sujet :Avis Divergeants
 

Je connais Valloire depuis plus de 20 ans, été comme hiver, coté touristique comme coté saisonnier exploitant. J'ai vu toutes les évolutions de la station, son développement, son essor. De voir qu'un petit village comme Valloire arrive a se développer en belle station, se faire connaitre internationalement, et rivaliser avec la concurrence française en terme de tourisme de sports d'hiver... ça fait plaisir !!!... ça c'est de la réussite.
Alors croyez moi, quand je lis vos propos (je suis votre site depuis des années...), ça me stupéfait, ça me laisse perplexe. Vouloir tout stopper, aller contre tout, tout dénigrer, tout ça en prétextant protéger la nature, et l'environnement ? Je ne vous comprends pas. Que voulez vous au juste ? Que Valloire redevienne la même chose qu'il y a des dizaines d'années, a vivre du pastoralisme, et de l'agriculture ?... Stupéfiant.
Sans aménagements, sans projets de développement, comment voulez vous que la position de Valloire se pérennise face à la concurrence ? Il faut ouvrir les yeux, Valloire est bien différent d'autres villages comme Bonneval ou autres ou je pourrais comprendre une forte empreinte "protection de la nature". C'est une station à part entière, et aller à l'encontre de ça c'est nier l'évidence. Il faut ouvrir les yeux : Valloire est maintenant dans une optique de développement touristique, de station de ski ! Comment voulez vous que ça fonctionne si on ne fait pas évoluer le domaine skiable (entre autres) ? ...
Au niveau du Stade de Slalom des Ratissières : Valloire a l'occasion de se faire connaitre internationalement, et de devenir un haut lieu d'entrainement de champions... (Champions qui sont déjà bien présents sur valloire grâce à JB) et vous, vous dites non, sous prétexte que ça va "détruire" la nature, et certaines zones naturelles, etc... ? Je n'arrive pas à comprendre, ça me stupéfait.
Si ça ne se fait pas à Valloire ne vous faites pas de soucis, d'autres stations sauront saisir l'opportunité !... Et ce sera trop tard !
Au sujet de la retenue du Lac de la Vieille, connaissant le projet de l'intérieur pour avoir travaillé sur celui ci, j'ai toujours été horrifié par certains de vos propos. Quand on voit le nombre de préconisations nécessaires à mettre en place au sein du projet pour respecter la nature (étude d'impact, étude floristique et faunistique, note d'intégration paysagère, ...), et que vous, vous ne voulez rien entendre, rien savoir, même pas imaginer l'importance et la nécessité d'un projet comme celui ci pour une station de ski, ça laisse rêveur...

Si je peux me permettre, j'aimerais vous rappeler : de quoi comptez vous vivre si le tourisme n'était pas là à Valloire ? Cultiver son jardin et élever des moutons comme avant ? Nombreux d'entre vous doivent quand même bien être intéressés par la saison hivernale pour remplir les caisses etc... sans parler de ceux qui roulent en 4x4 (j'ai des exemples...). Vous n'y voyez pas une certaine contradiction ?... Moi si...

Ne cherchant évidemment pas à vous convaincre, vu votre obstination, je comptais juste vous montrer que les avis diverges, et que la situation est loin d'être réglée.

Bon courage dans votre lutte, et que Valloire ne soit pas trop stoppé dans son développement à cause de vous...
Cordialement.

 
 
17


Nom :
Anne (aburlat@free.fr)
Date :lun. 14 juil. 2008 09:52:23 CEST
Sujet :chapeau bas
 

sans être nécessairement d'accord avec la totalité des propos. Je suis admirative de la qualité et de l'exhaustivité des informations fournies sur le site. La neutralité du ton (et non celle du message) permet un positionnement personnel à chacun. Merci.

 
 
16


Nom :
Mr Levat (contact1234@vnea.net)
Date :mar. 23 janv. 2007 20:07:21 CET
Sujet :Une lettre que nous avons recue
 

Je vous remercie pour votre action en faveur de la qualité de vie et la préservation d'un environnement naturel non pollué et pas trop dense à Valloire.

Habitant la ville, je ne comprends pas que votre municipalité ne prenne pas en compte le désir profond des citadins, soumis à la densité urbaine et à la circulation quotidienne de ne pas retrouver dans un lieu de vacances le même type de situation.

Que souhaitons-nous les visiteurs de valloire? Une ville acceuillante dans un environnement naturel en harmonie avec la nature qui l'entoure et la pénètre. Une source d'emerveillement pour nous et pour nos enfants.

Nous espérons une ville active, pas un lieu de résidence pour touristes, privé de personalité. Nous espérons une ville où les énergies soient renouvelables, les transports le moins polluant possible, la circulation la plus douce possible. Je crois comme vous que rien n'est impossible mais il est temps de fermer les yeux sur la densification des villes facteurs de dégradation des conditions de vie pour les résidents comme pour les visiteurs.

Construire des bâtiments qui ne voient que d'autres bâtiments, reproduire la ville dans un autre lieu, ne devrait pas être l'objectif des gens qui gère le patrimoine commun des habitants et des visiteurs de Valloire.

Circulation douce (piste cyclable), location de vélos, transport urbain plus petits et electriques, été comme hiver, des voies de circulation réservées au piétons, redonner de l'espace dans la ville, donner des rythmes différents (location hors samedi samedi par exemple) et cesser de vouloir développer pour développer.

 
 
15


Nom :
LAGACHE Patricia (lagachepatricia@neuf.fr)
Date :lun. 18 déc. 2006 11:28:08 CET
Sujet :souvenirs de Valloire
 

Bonjour,
Le premier séjour que j'ai fait à Valloire, c'était dans les années 70 avec mes parents et mon petit frère, j'avais 10 ans! Valloire c'est une de mes grandes histoires d'amour : un petit village montagnard, du soleil et mes seuls souvenirs de vacances avec mes parents parce que l'été ils travaillaient. J'y suis toujours revenue avec plus ou moins de régularité. J'ai appris à skier avec un moniteur qui est celui de ma fille désormais et nos logeurs sont les mêmes depuis le début. C'est ce que j'aime dans Valloire :cette continuité, cette facilité à reprendre à chaque séjour une histoire commencée il y a plus de 30 ans et dont, je le sais, ma fille continuera de tourner les pages après moi, car, elle aussi, est tombée sous le charme.Mais lorsque je vois tant de constructions nouvelles un peu partout dans et autour de Valloire, ou un chalet particulier situé dans le centre de la station mis en vente actuellement 700 000 euros, je m'interroge sur l'intérêt que peut y trouver cette si jolie petite ville. Je me souviens d'un slogan publicitaire qui proclamait Valloire "station village"...c'est malheureusement de moins en moins vrai et c'est bien dommage.

 
 
14


Nom :
Gilles (gilles95800@hotmail.Com)
Date :dim. 06 août 2006 22:29:20 CEST
Sujet :Location privé ou professionnelle
 

Bonjour,
tout d'abord bravo pour votre site.
Je souhaite juste réagir sur la politique des volets clos. Valloire a un grand potentiel de lits appartenant aux de proriétaires privés. Au lieu de travailler sur le poumon que représente les propriétaires privés, la Mairie préfére construire des logements qui dans 9 ans seront également avec les volets clos (car les acheteurs sont des gens de 45 ans qui souhaite les récupérer lors de la retraite) et l'histoire se répétra , il faudra reconstruire de nouvelles résidences, etc.... Valloire , avec ce type de politique perdra ce pour quoi les gens viennent: un beau village de montagne.
Donc au lieu d'inciter les propriétaires à louer , la Mairie fait le contraire.
En effet, si je loue un 4 couchages chez un spécialiste du tourisme, je peux obtenir un prix également sur tous les forfaits de ski.
Si je loue via un propriétaire privé, je paie mon forfait plein pot. Donc au total, mon séjour me coutera plus cher.
Donc quand aujourd'hui la commune annonce qu'il y a eu plus de locations par les professionnels que par les particuliers, je trouve cela honteux. Si demain les avantages, sont donnés aux propriétaires, il est évident que les locations de ceux-ci seront supérieures à celles des profesionnels.
Si un jour, une association qui pourrait représenter les propriétaires est crée, la Mairie sera peut être obligé de proposer des avantages identiques.

 
 
13


Nom :
Pierre (contact0005@vnea.net)
Date :lun. 13 mars 2006 17:51:46 CET
Sujet :En réponse au commentaire précédent
 

Nous sommes d'accord avec vous sur bien des points...Nous n'avons rien contre les résidences de tourisme en tant que telles. Nos objections sont les suivantes 1) il y a des limites à l'urbanisation d'une station de montagne qui se veut verte et de charme. Après les 5000 lits construits sur Valloire, nous pensons qu'il faut faire une pause. 2) les mesures de défiscalisation pour les résidences de tourisme en ZRR vont continuer la surchauffe immobilière alors que Valloire n'en a plus besoin. 3) Nul ne sait ce qui se passera après la période de location de 9 ans. Les premiers retours dans les autres stations montrent que les propriétaires récupèrent souvent les appartements pour leur usage exclusif et augmenter les volets clos. Faudra-t-il reconstruire autant de résidences de tourisme tous les 9 ans? Nous sommes contents que vous appréciez Valloire aujourd'hui. Nous essayons de faire que les bonnes directions soient prises pour cet engouement reste le même demain. merci de votre contribution.

 
 
12


Nom :
benoit (benoit@chalben.org)
Date :mar. 21 févr. 2006 20:22:11 CET
Sujet :Attention, ne nous trompons pas de cible
 

Que pensez vous de ces stations-villages qui ont des quantités de chalets et d'appartements dont les volets sont clos dix mois par an ? C'est bien triste et ça ne fait pas vivre la station. D'ailleurs, ces stations ne vivent plus et se tournent vers les résidences de tourisme, voir Pralognan la Vanoise. L'intérêt de ses résidences de tourisme réside dans le fait qu'elles vont se remplir (on l'espère) grâce aux tour-opérateurs et ces gens ne limitent pas leur prospection aux quatre semaines de février. Je pense que si Valloire vend 1000 (ou 2000, je n'ai pas idée des chiffres) forfaits de RM par jour tous les jours de la saison de ski, en plus des vacances de février et des week-ends, c'est bien, c'est une manne pour les remontées mécaniques, pour les techniciens du sport, pour les restaurateurs... Mais, cela ne veut pas dire qu'il faut faire et construire n'importe quoi, l'idéal serait en fait d'occuper au mieux tout l'existant, malheureusement quand on a une résidence secondaire qu'on occupe 6 semaines par an, on envisage pas de la donner en location le reste du temps... Les chalets du Galibier, pas terrible, toutes ces résidences construites dans des pentes à 30 degres, assez nulles, on imagine assez bien le gamin qui va jouer après le ski dans une pente verglacée... mais le Collège des Soeurs (je croyais que c'était une colonie de vacances) rénové (Lagrange-Patrimoine et non Eiffage) va au moins avoir l'avantage de dissimuler cette affreuse construction de béton, par contre je crains pour le remplissage : 15 minutes à pied de l'église, ce n'est plus dans l'air du temps de marcher (et a peu près autant en voiture, j'imagine en pleine saison, il va falloir construire une autoroute --%3E Eiffage). Le tourisme des stations de montagnes c'était dans les années 60, l'élite de la nation, la bourgeoisie. Aujourd'hui, elle va à Couchevel ou Megève et donc cela ne fait plus vivre Valloire. On a du passer au tourisme de masse qui paie beaucoup moins et le valloirin qui se contentait de 20 vaches il y 50 ans, a d'autre besoin aujourd'hui, il veut passer une semaine par an à la Réunion dans une résidence de tourisme et se promèner aussi en 4x4! Voilà pourquoi on en est là, avec les quad en pleine saison et les 4x4 en avant saison... déjà le Tour de France c'était trop. Tout ça, c'est les municipalités, donc les valloirins qui l'ont voulu, et ils n'ont pas du tout la même vue de Valloire que le vacancier qui connaît Valloire depuis 50 ans. Il veut y vivre, il veut en vivre et la vache ne paie plus. Quand on a mis le doigt dans l'enregrenage...
Je vous souhaite de réussir dans votre action et j'espère un jour venir habiter Valloire et vous soutenir, mais j'aurai défiscaliser à Valloire parce que c'est pour moi un bon moyen de payer moins d'impôt et que dans la Maurienne c'est Valloire que j'aime.

 
 
11


Nom :
pierre azema (pierre1234.azema@wanadoo.fr)
Date :mar. 06 déc. 2005 11:28:32 CET
Sujet :message
 

Chapeau pour la rigueur et le sérieux de votre action ! Elle transparaît sur le site. Il est d’un grand intérêt de découvrir et d’appréhender les réalités d’une vallée montagnarde, dont l’actualité est mal couverte par les média. Habitant le Languedoc, je constate que le développement touristique y engendre comme en Maurienne des dérives « bétonnières » non maîtrisées par les élus de tous bords qui à terme engendreront des désaffections massives pour les structures du tourisme de masse. Elles ont déjà commencées sur notre littoral, ou l’on peut observer une migration mesurable vers l’arrière pays, moins construit, plus vrai . Quand on sait que le niveau de la mer, augmentera avec la fonte des banquises et des glaciers Que deviendront ces structures ? Avec un littoral renvoyé plusieurs Km en deçà ! Je constate une quasi faillite des écolos de tout poils organisés en partis, ils sont incapables d’agir sur les décideurs, et, l’égoïsme de chacun aidant, rien pour l’instant ne permet de prendre les mesures capables d’infléchir les évènements. Il faudra sûrement que les gens de bonne foi finissent par s’unir pour faire entendre raison ! Comment ? cela reste à inventer ! Pierre Azema

 
 
10


Nom :
patrick bazanan (bazanan1234@club-internet.fr)
Date :mar. 06 déc. 2005 11:27:29 CET
Sujet :message
 

Essayons de tenir compte de l'expérience des autre stations, la croissance de Valloire est logique et il serait à mon sens égoïste pour nous actuels propriétaires de nous élever contre ceux qui à présent réclament ce même droit... Ne faisons tous simplement pas n'importe quoi de cette vallée, il me semble que certaines constructions actuelles ne s'intègrent pas du tout dans cet environement de choix. L'architecture semble ne répondre à aucun cahier des charges directeur ni à aucune volonté affirmée de faire de cette montagne du beau. Le beau passe déjà par le respect des sites et nous voyons à Valloire que trop d'habitations aux abords... anarchiques. Le béton restera pour des années en place, pourquoi ne pas suivre l'exemple de grandes stations réactives comme Val d'Isère en essayant de dessiner un village agréable pour tous, utilisant les matériaux nobles (la pierre, le bois...alliés à une architecture résolument savoyarde.) Il n'est pas trop tard à mon sens, pour que Valloire améliore son visage et sache attirer les amateurs d'une glisse qualitative alliant sport et détente dans un cadre de rêve, le support existe... sinon certains iront chercher ailleurs le produit "qualité". et il ne restera que de grandes baies vitrées aux rideaux tirés brulés par le soleil...

 
 
9


Nom :
regis de poortere (contact1234@vnea.net)
Date :mar. 06 déc. 2005 11:26:15 CET
Sujet :message
 

Pour faire réponse au commentaire précédent: La station de Valloire existe depuis les années 1950. La population y est stable, voir augmente trés légèrement depuis la fin des années 60. Si le développement immobilier en cours était absolument nécessaire, alors comment les habitants de Valloire ont-ils fait pour vivre "avant"? Pourquoi augmenter de 30% le nombre de lits en deux ou trois ans? Que se passerait-il si la neige venait à manquer dans les prochaines années? Est-ce que dans ce cas les clients internationaux continueront à venir dans une station urbaine même au milieu des montagnes? etc... En fin de compte, n'est-il pas possible de considérer un développement multiactivités, respectueux de l'environnement et du bâti existant tout en permettant un développement économique?

 
 
8


Nom :
Un valloirin souhaitant vivre au pays (valloirin@valloire.net)
Date :mar. 06 déc. 2005 11:25:04 CET
Sujet :message
 

habitant a valloire a l'année depuis 25 ans, je m'interroge sur notre avenir! le développement rapide de la station effraie certes mais n'est il pas necessaire afin de péreniser l'activité de notre village voué à s'ouvrir au tourisme simplement grâce a sa situation géographique (col du galibier)? les nouvelles creations permettent par l'augmentation de la masse de clients d'investir dans des équipements (neige de culture, rm, etc...) qui assureront notre futur et non pas celui des proprietaires de residences secondaires qui souhaitent tout le confort d'une ville mais sans les désagréments. Valloire elargit sa cible de clientèle (etrangers, sportifs a fort pouvoir d'achat, tour operators) qui eux paraissent très satisfaits de l'évolution du village et permettent aux acteurs de valloire de travailler plus régulièrement sur la saison. Peut être devrais-je acquérir du betail et des paturages et revendre mes skis et mon anorak rouge?!? lol.........................

 
 
7


Nom :
Jean-Philippe Sage (jpsage0000@club-internet.fr)
Date :mar. 06 déc. 2005 11:23:25 CET
Sujet :message
 

Je viens aux verneys depuis 6ans déjà, et ne me lasse pas. Le fric doit arrêter de tout polluer, notre avenir et notre environnement, car après des nouveaux lits pour les remontées mécaniques, il faudra encore de nouveaux lits pour les entretenir, et encore plus car les gens en voudront encore plus. Le béton, et le développement a outrance doit s’arrêter, si nous voulons pour nous conserver un peu de nature, et surtout pour nos enfants qui ne connaîtrons bientôt plus que le béton, sans la vraie nature

 
 
6


Nom :
Norbert (norbert.gangloff@wanadoo.fr)
Date :mar. 06 déc. 2005 11:21:39 CET
Sujet :message
 

Je pense que ce combat est juste et que rien ne justifie la dégradation du site de Valloire. On n'a qu'à regarder les sites "usine à ski" et on verra à quoi va ressembler Valloire dans quelques années si on laisse faire. déjà en février on ressentait les encombrements de skieurs sur les pistes... organisez des manifestations de soutient faites despétitions mouillez la municipalité... je crois qu'il y a beaucoup de gens qui viennent à Valloire pour son charme et l'esprit familial de petite station. annecdote: (je viens à valloire depuis très longtemps et j'ai n'ai que de bons souvenirs) j'ai un collègue de travail qui a découvert Valloire par une agence qui faisait la promo des nouveaux logements vers le cret de la brive. Ce logement devait être au pied des pistes manque de chance il n'y avait pas de neige. Conclusion tous les matins il prenait sa voiture sa femme ses 2 enfants les skis ... et il tentait de se garer en infraction au télésiège du moulin benjamin ,en revenant après beaucoup de monde sur les pistes il retrouvait plein d'autocollants 'interdit de stationner' sur ses vitres.Conclusion il n'a plus envie de venir passer ses vacances à Valloire Bon courage

 
 
5


Nom :
Thevenin (bertrandthevenin@hotmail.com)
Date :mar. 06 déc. 2005 11:20:21 CET
Sujet :message
 

bonjour à tous. Je m'appelle bertrand et j'ai 22 ans.Je viens à Valloire depuis 20 ans car ma grand mere possede un appartement aux arolles en haut des verneys.Je suis venu en fevrier et j'ai lu tres attentivement les affiches concernant les projets immobilers.J'en suis consterné! Selon mon humble avis Valloire doit rester une station village ou il fait bon vivre et non une "usine" à touriste.c'est ce qui fait le charme de Valloire. je vous soutien donc dans votre combat contre des promoteurs sans scrupules,qui ne pensent qu'à l'argent. je vous souhaite donc bon courage et je vous prie d'agréer mon indéfectible soutien. j'ose éspérer que lorsque je viendrai cet été, je ne verrai pas comme l'année dèrniere de nouvelles constructions boucher un peu plus le splendide paysage de Valloire. bon courage et à bientot.

 
 
4


Nom :
Claire Boulin (claire753259boulin@aol.com)
Date :mar. 06 déc. 2005 11:18:44 CET
Sujet :message
 

Valloire est en train de devenir trop grande !! Venant depuis presque 20 ans, hiver comme été, j'ai l'impression que le challenge est de trouver un pan de montagne à ratisser pour construire des logements !! Si Valloire devient une usine à ski, il n'y aura plus de raison valable pour y venir : autant aller là où il y a un plus grand domaine skiable. Quant à l'été, si c'est pour retrouver une ville même pas belle à la montagne, j'irai à la mer, tant pis !

 
 


 Accueil| Page suivante